Association de Médecine Physique et de Réadaptation d'Ile de France
La lettre d'information de l'AMPR-IDF, le 31 janvier 2009 retrouvez toutes les newsletters
Désabonnement

Excellente année 2009

Ami MPR qu'attends tu pour envoyer tes EPP, échanger tes bonnes pratiques, tes doutes et partager tes expériences? Diaporamas présentés aux experts visiteurs, rapport EPP , souces biliographiques etc..

31 janvier,

il est temps de souhaiter à tous une excellente année malgré le climat de morosité qui accompagne les divers plans de retour à l'équilibre et les incertitudes relatives à l'organisation et au financement futurs de nos structures. Au moment clé de la révision des SROS 3 au niveau régional, la MPR, compétence spécialisée dans le champ de la réadaptation, souffre de deux handicaps majeurs et indissociables. D'une part l'absence d'intégration des soins n'a jamais entraîné autant de fragmentation des prises en charge entre soins et social, entre soins aigus et réintégration dans la communauté. Une tarification sans indicateurs garde-fous et sans mécanismes forfaitaires de compensation en aggrave inexorablement les effets pervers. D'autre part l'absence d'un modèle de financement articulé à une graduation des niveaux de soins dans le secteur clé de la réadaptation, freine toute stratégie territoriale coordonnée visant à favoriser l'accès des patients en temps opportun à la réadaptation du type et de l’intensité appropriés.

Ces deux handicaps sont dans une relation récursive et systémique, donc complexe et difficilement surmontable, liée au paradoxe différenciation / intégration bien connu en théorie des organisations. Comme tous les pays la France a du gérer le paradoxe entre modèle intégratif (médical) du handicap et modèle participatif (ou social). Une configuration particulière, à la française, en est sortie.

Dans un article présentant la circulaire du 17 février 1960 relative à la réadaptation médicale, Jean-Michel Wirotius nous rappelait que le concept de réadaptation, lien essentiel entre soins et social, était bien présent dans l'esprit des textes français jusqu'à ce que les lois portant réforme hospitalière de 1970 recentrant l'hôpital sur ses missions de soins (déjà) et complétée par les lois de 1975 instituent une séparation structurante entre sanitaire et action sociale. Action sociale elle même subdivisée en champ social et médico-social, puisque qu'après avoir introduit une division sur laquelle il n'allait cesser de tenter de revenir, l'état considérait d'emblée que des acteurs du champ sanitaire devaient pouvoir intervenir dans le champ social.

Dès lors, il devenait impossible de promouvoir le concept de réadaptation, écartelé dans des fragmentations conceptuelles successives: les soins aigus pour les malades, les soins de suite pour les convalescents, la rééducation fonctionnelle pour le "gain fonctionnel" de ceux qui peuvent "récupérer", la filière gériatrique pour les personnes âgées, le champ autonome de la psychiatrie pour les maladies mentales, l'accompagnement et la compensation pour les personnes handicapées. Enfin il fallait sans doute couronner le tout par un autre système autonome de promotion de la santé et de prévention, voire de "disease management" face à une incapacité croissante du système de répondre de façon coordonnée à la transition épidémiologique et à ce que Colvez nomme les maladies et états chroniques handicapants.

Les nouveaux textes SSR peuvent inverser le mouvement en restituant à la réadaptation toute sa puissance de paradigme intégrateur, non seulement commun à tous les SSR mais permettant son redéploiement en amont, vers les soins aigus et en aval vers la réintégration communautaire, en partenariat étroit avec les systèmes d'accompagnement et de compensation du handicap. La loi HPST comporte par certains aspects la volonté d'articuler planification et organisation des différents secteurs (rôle des ARS). Mais seule une stratégie intégrée de soins peut concilier l'indispensable chaînage des parcours de soins et l'accès organisé et correctement financé aux niveaux de soins définis dans un modèle coût-qualité. Une telle modélisation clinique et économique fondée sur des données probantes est une impérieuse nécessité pour optimiser l'allocation des ressources en conciliant les 3 principes fondamentaux de nos systèmes de soins que sont l'efficience, la liberté et l'équité.

Ce modèle reste à construire et dépend d'une démarche nationale. Construire en France un modèle d'organisation et de financement de la réadaptation est une priorité qui doit s'appuyer sur des laboratoires d'idées, des forums de discussion et des communautés de pratiques.

Pour parler comme les canadiens, l'enjeu est de "transformer le système et les vies qui en dépendent".


Réunion plénière de l'AMPR-IDFdu
Samedi 29 novembre

Compte rendu des débats et interventions (à suivre après relecture)

Intervention de Roxane Simon-Prel (à suivre après relecture)


Révision des SROS 3 en IDF

Une première réunion a eu lieu et a défini les missions de plusieurs groupes de travail

http://www.parhtage.sante.fr/re7/idf/site.nsf

Chemin: aller dans actualités/ révision du volet SSR

Rappelons à ce sujet quelques bonnes formulations de la commission SSR FEHAP qui traduit bien les préoccupations de la MPR:

http://www.fehap.fr/page-article.asp?ID_art=1574

Attention! reconnaissance SSR: ceux qui veulent obtenir de autorisations en SSR système nerveux doivent bien s'organiser avec leurs DIM pour faire apparaître dans les futures enquêtes leurs activités dédiées aux affections système nerveux de façon regroupée (la base de huit lits minimum serait retenue pour une telle activité).


Gouvernance

Projet de loi portant réforme de l'hôpital et relatif aux patients, à la santé et aux territoires. Projet de loi HPST

http://www.cphweb.info/IMG/ppt/LoiHPST-2.ppt

Qualité et EPP

Appel aux MPR franciliens envoyez vos EPP!

Nouveaux critères de prise en charge en MPR

Critères d'orientation AVC

Texte_court; synthèse

Registres, Observatoires, Bases de données et EPP

Accréditation des médecins : Mise en place d’un dispositif national de gestion des risques

Les EPP du centre Hospitalier du Vexin sont sur le site


Coin conceptuel: l'intégration des soins par des maîtres du concept
http://www.medsp.umontreal.ca/ruptures/pdf/articles/rup082_038.pdf

 


Agenda:

Date : 5 et 6 février 2009: La formation "Prise en charge en unités EVC-EPR ; inscription

Journée de rencontre avec les réseaux de santé de Paris - Mercredi 4 février 2009


Professions paramédicales
Référentiel métiers ARHIF et DRASSIF : Attractivité et fidélisation des professionnels paramédicaux dans les structures sanitaires et médico-sociales cliquer ici

EVALUATION DE L'IMPACT DU DISPOSITIF LMD SUR LES FORMATIONS ET LE STATUT DES PROFESSIONS PARAMEDICALES Cliquer ici

Code de déontologie des masseurs-kinésithérapeutes Cliquer ici


Le coin "No comment":

Accès aux soins des personnes en situation de handicap - Rapport de la commission d'audition publique


Synthèse de l’audition publique : « Accès aux soins des personnes en situation de handicap » (125.6 Ko)
Rapport de la commission - Audition publique : « Accès aux soins des personnes en situation de handicap » (588.78 Ko)
Textes des experts - Tome 1 (981.58 Ko)-
Textes des experts - Tome 2 (1.19 Mo)


PMSI T2A: voir aussi ATIH SSR et ATIH documents SSR pour 2009

Nouveau CDaRR ; infos utiles CDaRR

exemples de séanciers CDaRR; candidats à l'ENC SSR

Différents types d'hospitalisation:

annexes_notice_technique_ssr_nov_2008.pdf

Guide méthodologique de production de RHS

Merci à Gilles Madelon et aux médecins DIM associés pour les riches informations sur le site http://www.departement-information-medicale.com/

Et toujours: la matrice de valorisation T2A-SSR +++ cliquer ici

Compte rendu de la journée FHF-SSR du 1er octobre 2008:

http://colloques.fhf.fr/colloques/ssr_1er_octobre_2008


L'association est déclarée et peut percevoir les cotisations.
http://perso.orange.fr/ampr-idf/inscription.htm

Site de l'association: http://perso.orange.fr/ampr-idf/

Secrétariat de l'AMPR-IDF
jpdevailly@noos.fr